Si vous ne parvenez pas à lire ce message HTML, consulter la en ligne sur  http://www.psynapses.com/Lettres/Lettre2006-08-24.htm        

 

Lettre d'information du contrôle de la production industrielle

En collaboration avec

 

Date

Titre

Texte

01/09/2006 Le processus CCM, fruit d'une expertise globale Cette approche holistique da la gestion du cycle de vie du système d'information industriel est développée par un groupe d'experts en gestion et contrôle industriel. Elle constitue l'ossature des activités opérationnelles et de la vision stratégique de Psynapses
07/09/2006 7 et 8 septembre : Special European Open Applications Group Meeting in Stockholm, Sweden L'Open Applications Group, Inc. (OAGi) est une association de standardisation qui développe des normes d'interopérabilité B2B et A2A. Elle collabore au sein du Manufacturing Interoperability Guideline Working Group avec ISA, MIMOSA, OPC et WBF pour harmoniser les normes de communication entre les domaines de la gestion et de la fabrication. http://www.isa.org/mnfginterop
07/09/2006 La VAD, découverte par Paul-Louis Brodier Le choix de l'objectif premier de gestion influe fortement sur les façons de compter, d'analyser, de décider. Il a aussi des effets plus ou moins heureux sur les performances et le développement de l'entreprise. Quel objectif retenir ? Le bénéfice, qui est le revenu des seuls associés ou actionnaires ? Ou bien la valeur ajoutée directe (la VAD), part du chiffre d'affaires constituant le revenu de l'entreprise ? « La VAD, découverte», séminaire de 1/2 journée vous permettra d’en juger.
20/09/2006 La VAD, transfert de savoir-faire par Paul-Louis Brodier Acquérir et bien comprendre les bases et la logique de La VAD. Séminaire de 4 journées de septembre à novembre : 20/09, 4/10, 18/10, 8/11
16/10/2006 SP88-SP95 convergence Meeting at ISA Expo (USA) This technical report is targeted for an individual or integration team that is using ANSI/ISA95 for Enterprise Integration and ANSI/ISA88 for control. The specific goal is to help such an individual or team understand the key issues involved in using ISA-88 and ISA-95 together so that they can make appropriate choices. This technical report is the result of an effort to identify key areas of overlap and gaps between ISA-88 and ISA-95. It will not discuss issues that are not pertinent to both of the standards.
01/11/2006 Assises MES A suivre…
13/11/2006 Conférence Européenne du WBF 13-15/11/2006 Supported by ISA and MESA (Manufacturing Enterprise Solutions Association), the conference program features in-depth presentations on all aspects of - business to manufacturing integration (ISA-95 standard) - batch control (ISA-88 standard) - continuous and discrete manufacturing using ISA-88 - Business to Manufacturing Markup Language (B2MML)

 


Calendrier Stages et Rencontres

Notre offre actualisée couvre la conception des systèmes d'information industriels, les méthodes de gestion industrielles et leur application au système d'information, l'interopérabilité des systèmes,  en relation avec le processus CCM et en partenariat avec les experts et organismes correspondants.

La plupart des cours programmés en stages inter-entreprises sont des introductions ciblées aux concepts pour une efficacité maximale. L'acquisition approfondie des connaissance se fait de façon privilégiée et spécifique dans le cadre de missions internes.

Les plus récentes informations en ligne

La liste complète des modules de formation

Date Durée Référence Titre
07/09/2006 0,5J VAD1 VAD, la Découverte
15/09/2006 0,5J CCM1 Gestion du cycle de vie du système d’information Industriel
27/09/2006 0,5J CCM2 Automatisation Stratégique (ISA88/ISA95)
27/09/2006 0,5J CCM3 Industrialisation et gestion des modes opératoires et recettes (ISA88/ISA95)
03/10/2006 0,5J CCM4 Gestion de l’exploitation et MES (ISA95)
03/10/2006 0,5J INT2 Introduction ISA95 et B2MML - Echange d'information Business To Manufacturing
05/10/2006 0,5J MET5 Introduction à TRIZ - Innovation et résolution de problèmes
10/10/2006 1J IC40C Introduction à la norme ANSI/ISA-88 "Batch Control"
17/10/2006 0,5J MET2 Introduction à la Théorie des Contraintes - Focalisation et création de valeur
17/10/2006 0,5J CCM5 TOC et système d’information Industriel
24/10/2006 1J IC55C Introduction à la norme ANSI/ISA95 "Entreprise - Control System Integration"
07/11/2006 1J HAU1 Les nouveaux systèmes de radiocommunication et leurs applications dans l’industrie
14/11/2006 1J EC50C Introduction aux systèmes de sécurité instrumentés
21/11/2006 0,5J CCM6 Lean management et système d’information Industriel
21/11/2006 0,5J MET3 Introduction au Lean Management - Efficacité opérationnelle
28/11/2006 0,5J MET4 Introduction à Six Sigma - Optimisation des processus
28/11/2006 0,5J CCM7 Six Sigma et système d’information Industriel

 

Enquêtes Benchmarking ARC (obtenez les résultats)

Enquête: Robotique Lean: L'Assimilation des Opérateurs et des Robots

Enquête: Utilisation des Analytiques Avancés comme Avantage Compétitif

Enquête: Les Tendances 2006 d’Achats en Automation

Enquête: Bénéfices Opérations, Maintenance et Ingénierie associés à Foundation Fieldbus


Nouvelles de l'industrie

Infor Offre un Contrôle Accru du Processus de Fabrication avec la Nouvelle Version de sa Solution ERP

Rockwell Automation Améliore son Offre de Surveillance de Condition avec un Outil En Ligne de Reportage et d’Analyse

Le Groupe de Travail d'Interopérabilité de Fabrication Etablit les Principes de Directives pour la Convergence


Acquisitions et partenariats

IBM va Acquérir MRO Software; l’Accord Aide les Clients à Gérer les Actifs Opérationnels et Associés à l’IT

Infor Accélère sa Stratégie et Augmente sa Part du Marché Global avec l'Acquisition de Systems Union Group

L'Acquisition de Webify par IBM Elargit le Portefeuille WebSphere

Les Leaders Technologiques Lancent de Nouvelles Spécifications pour Simplifier la Gestion IT


Briefings

Briefing : True Demand, Amélioration de la Disponibilité des Stock

Briefing : La Stratégie Sans-fil de Honeywell

Briefing : Développement du Projet de Gestion des Données Maîtres

Briefing: La Plateforme Adaptive d’Exécution des Opérations Industrielles d’Apriso et ses réalisations en Europe


Rapports de terrain

 

 


Les lettres d'information ARC sont lues par 60,000 professionnels dans le monde. N'hésitez pas à faire suivre à vos collègues. Chacun peut s'abonner librement à l'original en anglais de cette lettre sur le site de l'ARC http://www.arcweb.com


Information: +33 1 45 79 64 20 info@psynapses.com  www.psynapses.com  

Recevoir systématiquement cette lettre : subscribe@psynapses.com   et ajoutez info@psynapses.com  à votre carnet d'adresses

Ne plus recevoir la lettre : unsubscribe@psynapses.com


 

News ARC - Enquêtes Benchmarking ARC (obtenez les résultats)

Enquête: Robotique Lean: L'Assimilation des Opérateurs et des Robots

http://www.arcweb.com/ss2/wsb.dll/ARC/PS.htm

Vue d'Ensemble Exécutive

L'intérêt de cette enquête est de développer une connaissance de la Robotique Lean dans le monde. ARC tente essentiellement de mesurer la préparation des marchés pour ces technologies tout en essayant d'acquérir une certaine perspective des pilotes qui joueront un rôle important dans les prochaines années. La Robotique Lean s’attache en premier lieu à faire tomber les barrières entourant les robots pour permettre aux opérateurs de s'associer aux robots pour accomplir les tâches avec une plus grande efficacité et moins d'espace. Cette enquête est conçue pour capturer les pratiques en vigueur et les projets futurs afin d'aider à identifier les meilleures pratiques en Robotique Lean. Merci de répondre aux questions de votre perspective. Les Fabricants, leurs Fournisseurs, les OEM et les intégrateurs sont les bienvenus pour participer à cette enquête.

Qui devrait participer à cette enquête?

Les participants éligibles incluent tous ceux qui utilisent ou travaillent avec les robots industriels; comprenant ceux dont les processus de fabrication peuvent inclure des tâches qui ne sont pas appropriées à l'automation robotique à cause de l'état actuel de la technologie robotique.

Les Avantages de la participation

L'enquête fournit un aperçu des directions que prend le marché industriel robotique, et donc alertant les participants à la frontière des technologies émergeantes. Tous les participants recevront un résumé GRATUIT des résultats.

Les résultats seront présentés de manière consolidée et les contributions individuelles seront gardées confidentielles.

Enquête: Utilisation des Analytiques Avancés comme Avantage Compétitif

http://asp.arcweb.com/ss2/wsb.dll/ARC/advancedanalytics.htm

Vue d'Ensemble Exécutive

Alors que les entreprises de fabrication deviennent plus complexes, la quantité de données produites croît exponentiellement. Parmi ces données se trouve de l’information précieuse qui peut fournir une nouvelle connaissance pour améliorer les flux d’activités, les processus de gestion et la prise de décision dans les opérations de la fabrication et de la chaine logistique. Extraire cette information exige souvent des analytiques avancés. Le but de cette enquête est de comprendre comment les fabricants dans le monde utilisent les analytiques avancés pour créer un avantage concurrentiel viable. Cette enquête est conçue pour capturer l'information sur les entreprises utilisant les techniques d’analyse avancées, comment elles les utilisent, et quels avantages elles réalisent.

Qui devrait participer à cette enquête?

Les responsables de gestion, de fabrication, et de la chaîne logistique aussi bien que les personnels de l’exploitation, de l'ingénierie, de la qualité et autres personnels associés qui utilisent ou ont besoins de connaître davantage sur les analytiques avancés sont encouragés à répondre à cet enquête.

Les Avantages de la participation

Les participants gagneront une meilleure connaissance de certaines techniques avancées d'analytiques utilisés par leurs pairs et la manière dont ils sont appliqués pour réaliser un plus grand avantage.

Tous les participants recevront une copie GRATUITE des résultats. Toutes les réponses resteront confidentielles.

Enquête: Les Tendances 2006 d’Achats en Automation

http://asp.arcweb.com/ss2/wsb.dll/ARC/automationtrends06.htm

Vue d'Ensemble Exécutive

ARC analyse périodiquement le marché des tendances globales d’achat en automation. Nous demandons votre avis sur la santé globale du marché de l'automation de l'année passée et dans le futur.

Qui devrait participer à cette enquête?

Nous sommes particulièrement intéressés par les réponses des utilisateurs responsables des achats des systèmes d'automation.

Les Avantages de la participation

Tous les participants recevront une copie GRATUITE des résultats, qui devrait fournir un aperçu des tendances associé aux achats d'automation.

Enquête: Bénéfices Opérations, Maintenance et Ingénierie associés à Foundation Fieldbus

http://asp.arcweb.com/ss2/wsb.dll/ARC/fieldbus06.htm

Vue d'Ensemble Exécutive

Foundation Fieldbus a rencontré une acceptation générale dans le monde de l'automation, mais on en connait peu sur les bénéfices économiques pour la marche opérationnelle et le cycle de vie qui sont réalisés par les utilisateurs finaux. Le but de cet enquête est d’obtenir une vue plus précise des bénéfices opérationnel, de maintenance et d'ingénierie associés à Foundation Fieldbus et leur relation avec une proposition de valeur économique pour les utilisateurs.

Qui devrait participer à cette enquête?

Nous sommes particulièrement intéressés par les réponses des utilisateurs finaux qui ont mis en œuvre Foundation Fieldbus dans leurs usines.

Les Avantages de la participation

Tous les participants recevront une copie GRATUITE des résultats, qui devrait fournir un aperçu des avantages de coûts opérationnels et de cycle de vie d'une mise en œuvre de Foundation Fieldbus.

 

Nouvelles de l'industrie

Infor Offre un Contrôle Accru du Processus de Fabrication avec la Nouvelle Version de sa Solution ERP

Infor, un des plus grands fournisseurs globaux de logiciels d'entreprise, a annoncé de nouvelles améliorations à sa solution Infor ERP Visual, une suite complète de produits pour les fabricants offrant une fonctionnalité intégrée de planification et ordonnancement avancé, la gestion de la qualité, la gestion de la relation client, la gestion des temps et présences, l'intelligence économique et la gestion d'entrepôt. Infor ERP Visual 6.5.2 ajoute de nouvelles caractéristiques et capabilités qui réduisent le temps d'implémentation tout en simplifiant et accélérant l'accès à l'information de fabrication, de la réception de la commande jusqu'à la livraison.

Visual est focalisé sur l’amélioration de la productivité des fabricants et la qualité de produit final. Avec cette dernière version, de nouvelles caractéristiques d’amélioration de la productivité permettent aux utilisateurs de traiter et visualiser l'information des processus plus rapidement et facilement en réduisant le nombre d'étapes, ou de frappes, afin d'obtenir ces données. De l'accès rapide à une vue complète du processus de fabrication résulte une diminution des problèmes de production et une amélioration de la qualité globale du produit.

Les éléments de productivité d’ERP Visual 6.5.2 incluent :

• View Panel - vues configurables par l’utilisateur qui peuvent être lancées afin d’extraire les données associées. A présent, l'utilisateur peut activer d’un clic les vues d'information sur mesure, consulter les données et prendre des décisions rapides et averties.

• Advanced Browse- les utilisateurs bénéficient maintenant de filtres incorporés rapides et dynamiques pour rechercher et récupérer les données plus rapidement. Il est possible de créer et de sauvegarder les profiles de recherches pour exécuter la même demande à n'importe quel moment.

• Editable Browse - historiquement une des tâches des plus intensives, alors que l’édition de données multiples se faisait enregistrement par enregistrement. Les utilisateurs peuvent maintenant passer en revue et éditer les données multiples en même temps ou exporter l'information dans Microsoft Excel, éditer et puis réimporter. Visual valide chaque donnée en s’assurant qu'il n'y ait pas d'erreur de l'utilisateur.

• External Document Email - un autre processus lourd est l'attachement de documents aux emails, tels que les accusés de réception de commande. L'utilisateur n'entre plus manuellement l'adresse email chaque commande à la fois. Ils identifient simplement quels documents vont à quel contact pour ces clients et cliquent.

• Manufacturing Window - l'utilisateur peut établir des requêtes, identifiant les actions nécessaires concernant un ordre de travail. Ceci permet aux utilisateurs d'identifier rapidement les étapes en attente dans le processus, d’identifier où les problèmes peuvent surgir et mettre en place une solution.

Rockwell Automation Améliore son Offre de Surveillance de Condition avec un Outil En Ligne de Reportage et d’Analyse

Rockwell Automation a amélioré son offre de services de surveillance de condition avec l’arrivée d'un nouvel outil en ligne de reportage et d’analyse. En tant que partie d'un contrat de service, l'outil basé Web est conçu pour identifier une action corrective basée sur les données recueillies par la surveillance de condition et d'autres activités prédictives de maintenance effectués dans l'usine. L'outil en ligne comporte également une fonctionnalité pour aider les fabricants à déterminer le retour approximatif sur l'investissement (ROI) pour les activités, aussi bien que de suivre le ROI réel au cours de leur programme de maintenance basés condition (CbM).

En utilisant les données recueillies par le programme CbM existant de l'usine, l'outil en ligne analyse l'information et rapporte les avantages en économie de coût des mesures proactives de maintenance. Si des défauts ou des problèmes sont identifiés, l'outil recommande des actions correctives basées sur les taux de défaillance des équipements et des scénarios potentiels de temps d'arrêt.

Disponible actuellement avec un contrat de service de surveillance de condition Rockwell Automation, l'outil de reportage basé Web est à la disposition des clients existants et nouveaux.

Le Groupe de Travail d'Interopérabilité de Fabrication Etablit les Principes de Directives pour la Convergence

Le Groupe de Travail d'Interopérabilité de Fabrication a établi un ensemble de principes pour faire converger les activités d'OAGi, d'ISA-95, et de B2MML. Le "MIG Working Group" travail activement avec les représentant des industries de fabrication process, discrète et mixte à travers l’ Interoperability Customer Advisory Council. Le MIG Working Group a décidé de standardiser les normes d'interopérabilité de fabrication pour la fabrication process, discrète et mixte en utilisant les modèles d'ISA-95 et d'OAGi. Ils travailleront ensemble sur ISA-95 partie 4 (Modèles d'Objet pour les opérations de fabrication) et pourront faire évoluer plus tard ISA-95 parties 1 et 2.

Les principes de base précisent que la documentation des normes ISA-95 devrait faciliter le développement des services de logiciel sous une architecture orientée service. Ce type de cadre fournirait l'interopérabilité sémantique et réduirait le coût et la complexité de l'intégration des systèmes IT.

Un ensemble cohérent et amélioré de modèles d'objet de gestion, de terminologie et de transactions sera développé dans le périmètre des normes ISA-95 et OAGi, prenant en compte les pratiques courantes pour les industries discrètes et process. En utilisant les normes de fabrication ISA-95 et OAGi et d’autres travaux en rapport, ces directives incluraient l'ensemble optimal des meilleures pratiques prouvées et adoptées.

Le groupe a l'intention de s'assurer que les normes et les messages fonctionnent avec les méthodologies et les pratiques établies et adoptées par l’ UN/CEFACT tel que les Naming and Design Rules (NDR) et les Core Components Technical Specifications (CCTS) proposés.

Une directive additionnelle du groupe stipule que l'accélération des activités de normalisation doit être soutenue sous les chartes d'organisation d'ISA-95 et d'OAGi. Les clients industriels pourront être sollicités pour compléter si nécessaire le financement disponible des organismes de normalisation ISA et OAGi.

Le principe directif de base final accepté par le groupe est de porter en priorité les efforts de façon à ce que les recommandations soient développées pour trouver la bonne solution technique qui offrira les plus grands bénéfices à l'industrie du logiciel de fabrication, aux clients, et au grand public.

 

Acquisitions et partenariats

IBM va Acquérir MRO Software; l’Accord Aide les Clients à Gérer les Actifs Opérationnels et Associés à l’IT

IBM et MRO Software, Inc. ont annoncé un accord définitif pour qu'IBM acquière MRO Software Inc., une entreprise publique basée à Bedford, Massachusetts, par une transaction en, cash pour approximativement $740 millions, soit $25.80 par action. L'acquisition est sujette aux revues des actionnaires de MRO Software et des autorités réglementaires et autres conditions usuels de clôture. La clôture est attendue pour le quatrième trimestre 2006.

MRO est un fournisseur leader de logiciel et conseil en gestion d'actifs et de services utilisé par les plus grands entreprises mondiales pour gérer l'achat, la maintenance et le retrait des actifs - tels que les équipement de production, les usines, le transport et les logiciels et matériels des technologie d'information (IT) - dans une grande variété d'industries comme les utilités, la fabrication, l'énergie, la pharmacie et les télécommunications. Cette acquisition s’intègre dans la stratégie d'IBM de mettre à profit le conseil d'entreprise, les services IT et le logiciel pour développer les outils réutilisables qui aident les clients à optimiser et transformer leurs entreprises.

Tandis que divers types d'actifs d'entreprise sont touchés par la technologie, les entreprises cherchent des moyens pour consolider la façon dont ils gèrent ces actifs – aussi bien opérationnel et qu’associés à l’IT. L'acquisition par IBM de MRO y répond en offrant aux clients un ensemble cohérent et complet de solutions de gestion et de maintenance des actifs. La technologie de gestion de d'actifs et les services de conseil MRO seront intégrés dans les offres IBM Software et IBM Global Services. Avec l'acquisition de MRO, IBM sera la seule entreprise à fournir la solution à cette convergence des actifs IT et industriels.

Après la réalisation de l'acquisition, IBM entend:

• Etablir ses opérations de MRO Software comme une unité de gestion au sein de l'unité de logiciel Tivoli d'IBM.

• Incorporer la technologie de logiciel MRO aux offres de logiciel Tivoli d'IBM.

• Commercialiser et vendre les produits MRO à travers les canaux de ventes mondiaux de MRO et IBM et les partenaires IBM.

• Etendre encore plus la portée et les capabilités des activités leaders dans l’industrie et les pratiques de conseil en gestion d'actifs IT d'IBM et offrir des services pour les solutions basées MRO par IBM Global Services.

• S’appuyer sur la collaboration de longue date entre les deux sociétés, qui a démarré en 1996

• Mettre à profit le portefeuille logiciel et les consultants en gestion de MRO pour fournir aux clients une approche simple pour gérer l’ensemble des actifs industriel et IT. Les offres de MRO construites sur une architecture moderne peuvent être facilement intégrées dans l'architecture orientée service d'IBM (SOA), y compris la gestion des processus et la gestion des service IT.

L'acquisition du MRO Software renforcera les capabilités de gestion des systèmes d'entreprise du portefeuille logiciel Tivoli d'IBM, qui a réalisé une croissance de revenu à deux chiffres pour les deux premiers trimestres 2006, et a amélioré les capabilités déjà importantes de conseil en gestion d'actifs d'IBM dans IBM Global Services. MRO Software a réalisé une croissance à deux chiffres depuis que l’entreprise fait état de ses revenus à $199.2 millions pour l'exercice budgétaire se terminant le 30 septembre 2005.

Commentaire de Houghton LeRoy, ARC Advisory Group, "IBM va devenir le fournisseur leader mondial de logiciels et de services de gestion d'actifs d'entreprise avec l’acquisition effective de MRO Software. C'est une belle opportunité pour le géant de la gestion de service et de la technologie de créer la prochaine génération de solutions de gestion d'actifs basées sur les meilleures pratiques prouvées pour gérer tous types d'actifs. Le partage de la connaissance et de l'information d'actifs IT, les opérations, la maintenance, la technologie et d'autres organisations peuvent augmenter la productivité, réduire les coûts et améliorer la rentabilité des actifs. Les solutions de la prochaine génération nécessiteront le support continu des canaux étendus de partenaires des deux entreprises pour ajouter de la valeur pour beaucoup de clients dans de nombreuse industries."

Infor Accélère sa Stratégie et Augmente sa Part du Marché Global avec l'Acquisition de Systems Union Group

Infor, un des plus important fournisseurs globaux de logiciel d'entreprise et une société du portefeuille de Golden Gate Capital, a annoncée l’accélération de sa stratégie d’offre de solutions intégrées de logiciel d'entreprise et de solutions autonomes de pointe, en clôturant trois acquisitions qui étendent sa gamme globale et élargissent ses offres vers de nouveaux marchés et territoires. En plus de la clôture de l'acquisition le 28 juillet 2006 de SSA Global précédemment annoncée, Infor a acquis Extensity, une entreprise leader du logiciel de gestion de performance financière, et Systems Union Group, un fournisseur de solutions de gestion financières et de performance basé au Royaume Uni comprenant la prévision budgétaire, le reportage, l’intelligence économique et une suite complète d’applications financières.

Infor a maintenant des revenus annuels de $2.1 milliards, des bureaux dans 100 pays et approximativement 70.000 clients. L'entreprise a également le plus grand nombre de clients dans le segment le plus rapidement croissant du marché: les entreprises de taille moyenne.

L'Acquisition de Webify par IBM Elargit le Portefeuille WebSphere

IBM a annoncé son acquisition de Webify Solutions, un fournisseur privé de logiciel et services sectorisés pour construire des architectures orientées service (SOA) basés à Austin, Texas. Cette acquisition s’intègre dans la stratégie d'IBM de tirer profit de sa force dans le conseil, les services IT et le logiciel pour développer des outils à haute valeur et réutilisables qui aident les entreprises à s’optimiser et se transformer. La technologie de Webify sera immédiatement intégrée dans IBM Software Group sous la marque WebSphere, et elle sera également disponible dans les offres IBM Global Services.

Le logiciel Webify aide à accélérer le développement et le déploiement des applications dont les utilisateurs ont besoin pour répondre rapidement au marché et aux pressions de la concurrence. Il fournit des centaines d'accélérateurs, outils et cadres préconstruits basés sur les normes et spécifiques par industrie. Les offres Webify aident à résoudre les problèmes de gestion spécifiques à une industrie donnée telle que la conformité HIPAA pour les entreprises de santé et des normes ACORD dans le secteur des assurances.

Les Leaders Technologiques Lancent de Nouvelles Spécifications pour Simplifier la Gestion IT

BEA Systems Inc., BMC Software Inc., Cisco Systems Inc., Dell Inc., EMC Corp., HP, IBM Corp., Intel Corporation, Microsoft Corp. et Sun Microsystems Inc ont annoncé la publication d'un draft de nouvelles spécifications qui définissent d’une manière cohérente comment les réseaux informatiques, les applications, les serveurs et autres ressources IT sont décrits - ou modélisés - en Extensible Markup Language (XML) pour que les entreprises puissent gérer plus facilement les services construits sur ces ressources.

Comme résultat de cette collaboration, les spécifications ouvertes et à l'échelle industrielle définissent un langage commun pour exprimer des informations sur les ressources et les services IT. Nommé Service Modeling Language (SML), la spécification permet de créer une hiérarchie de modèles de ressource IT à partir des modules réutilisables plutôt que d'exiger les descriptions sur mesure de chaque service, donc réduisant les coûts et la complexité du système pour les clients. Le groupe entend soumettre le draft des spécifications à un organisme de normalisation industrielle à la fin de cette année.

Cette langue commune de modélisation est une étape importante en simplifiant la gestion IT dans les environnements à plusieurs fournisseurs, offrant une forme de partage d'information à travers les outils et les applications divers. Construire une image complète de l'environnement IT à partir d'une série de modules réutilisables plutôt que d'exiger une description entièrement adaptée aux besoins du client de chaque service est crucial. Il réduit le coût et la complexité pour fournir les niveaux de service et de réponse IT que les entreprises ont besoin aujourd'hui tout en augmentant l'agilité d'entreprise et sa capacité à adapter son IT à temps pour satisfaire les besoins changeants.

En plus de la publication des caractéristiques SML, les entreprises ont également annoncé leur intention d'explorer le développement d'une bibliothèque des modèles de base pour décrire les ressources génériques telles que les éléments de réseau, les systèmes d’exploitation, les dispositifs de stockage, les ordinateurs de bureau, les systèmes de serveur, les serveurs Web et un service d'annuaire. Avec une bibliothèque de définition standard convenue pour cet ensemble central de ressources et de services, chaque fournisseur pourrait établir la nature générique et les relations entre, chaque composant d'un service IT spécifique sans une connaissance antérieure des objets qui composent ce service.

Commentaire de Bob Mick, ARC Advisory Group, "SML fournit un cadre pour la collaboration industrielle et la normalisation additionnelle qui est nécessaire pour réduire le coût de gestion de plus en plus complexe de paysage IT. C'est un progrès particulièrement important pour les environnements de fabrication où la diversité est plus importante et les bénéfices d'une bonne gestion IT encore plus grand."


 

Briefings

Briefing : True Demand, Amélioration de la Disponibilité des Stock

Par Steve Banker

True Demand s'est entretenu avec ARC récemment. TrueDemand travaille avec Kimberly Clark et la division Consumer Electronics de Hewlett Packard pour améliorer leur disponibilité en stock pour les ventes au détail. Le premier point qui a attiré mon attention était qu'en dépit des initiatives RFID, il peut être difficile d'améliorer significativement le niveau de stockage dans une position de stock, qui est actuellement d'environ 92 pourcent, uniquement en se concentrant sur les processus de la chaîne logistique. Leur propos était que la portée du problème va au delà des processus que les organisations de la chaîne logistique peuvent contrôler ou influencer.

La plupart des grands fournisseurs des détaillants ont des personnels du côté commercial et pas du côté de la chaîne logistique, dans les sièges sociaux du détaillant. Les grands fournisseurs de biens de consommation peuvent avoir 50 à 100 commerciaux (de côté des ventes) aux endroits comme Bentonville. Les analystes de catégorie, les analystes d'approvisionnement client, et l'équipe d’exploitation du magasin font tous partie du côté commercial et tous se concentrent sur l’amélioration des in-stocks. Ils utilisent le portail du détaillant pour obtenir la visibilité sur ce qu'ils vendent dans des magasins de détail particuliers, et ils utilisent des tableaux Excel pour savoir si le plan d'approvisionnement du détaillant pour une unité de stockage donnée destinée au centre de distribution d'un détaillant particulier doit être modifié. A moins de disposer de meilleurs outils pour comprendre les problèmes d'approvisionnement, les ruptures de stocks (Out of Stock - OOS) ne peuvent être totalement évitées.

En second lieu, le côté commercial des affaires interagit avec les marchandiseurs tiers, qui travaillent avec les grandes sociétés de biens de consommation. Le marchandiseur tiers envoie ses professionnels dans les magasins pour réduire les nouveaux articles, corriger les ruptures de stocks, construire des affichages et vérifier la conformité des promotions. Chacun de ces professionnels a typiquement un certain nombre de magasins à visiter et un planning prédéfini. S'il semble y avoir des problèmes significatifs d’OOS dans un magasin particulier, il n'y a aucune garantie que le magasin sera visité et le problème traité sous quelques jours. Un outil de visibilité qui aiderait ces personnels à ajuster le programme des magasins à visiter tel jour particulier aiderait à réduire significativement les OOS.

C'est là où l'application TrueDemand entre en jeu, et ce qui a été démontré pour ARC. TrueDemand utilise des analytiques prédictifs pour prévoir quand une OOS se produira. Ils utilisent également des analytiques de cause racine pour identifier la cause d'un OOS. Par leur calcul, la plupart des problèmes racine sont habituellement à l'extérieur de la portée des professionnels de la chaîne logistique, qui n’y font plus attention lorsque les marchandises sont livrées au Centre de Distribution du détaillant.

La sauce secrète de TrueDemand ne réside pas simplement dans les mathématiques avancées derrière les indicateurs, mais également dans la scalabilité de l'application même. Pour prévoir les OOS et calculer les causes racines, elles rassemblent 16 éléments d'informations différents, comprenant les ventes de magasin, le stock de magasin et l'information de mouvement de produit.

Alors que TrueDemand a débuté comme entreprise d'analytiques RFID, on notera que les dernières versions de leur solution ne dépendent pas des données RFID pour générer de la valeur. La plupart des données ne se basent pas sur les données RFID. La seule cause racine pour laquelle ils ont besoin des données RFID est "le réapprovisionnant de plancher" et les autres causes racines peuvent être calculées sans RFID. D’accord, le réapprovisionnement du plancher s'avère justement être la plus grande cause du problème d'OOS, et sans données RFID le graphique circulaire qu’utilise TrueDemand pour montrer les causes racines aurait un plus grand secteur "autre catégories ». Cependant, ils signalent que leurs clients utilisent productivement leur application pour les SKUs étiqueté RFID aussi bien que ceux qui ne le sont pas.

Pour fermer la boucle, il n'est pas suffisant de savoir seulement si vous aurez un OOS, ou à pouvoir comprendre les causes racines des OOSs. Vous devez utiliser ces données et faire en sorte de prévenir le problème. TrueDemand a également démontré une solution de support de décision que les professionnels commerciaux utilisent à Bentonville. La solution identifie les problèmes ayant l'impact le plus fort, qu’ils proviennent du fabricant ou des décisions du détaillant, ce qui est la cause racine des problèmes, si elle est assez importante pour attirer l'attention du détaillant et quel est la réponse la plus profitable au problème.

En résumé, TrueDemand a créé un nouveau type de solution pour lequel aucun acronyme à trois lettres n'existe encore. La solution combine les analytiques qui prévoient des situations OOS du magasin et les combine avec des systèmes interactifs d'aide à la décision qui permettent du côté commercial des entreprises de comprendre ce qui devrait être décidé pour faire face au problème identifié.

Briefing : La Stratégie Sans-fil de Honeywell

Par Harry Forbes

Honeywell Process Solutions s'est récemment entretenu avec ARC sur sa stratégie sans-fil. Ce briefing intervenait à la suite de la présentation de la vision et de la stratégie sans-fil de l'entreprise lors de la réunion Honeywell User Group (HUG) à Phoenix, Arizona en juin.

La vision de Honeywell pour le sans-fil est universelle. Il inclut des dispositifs de terrain, la régulation en boucle fermée, des opérations de fabrication, la maintenance, la gestion des actifs, la conformité réglementaire et la sécurité des personnes. Le but de l'entreprise est de répondre à un ensemble "d'exigences clés de système" que Honeywell a récolté d'un certain nombre de sources, incluant le feedback détaillé des leaders de la grande base installée Honeywell parmi les fabricants process . Pour commercialiser ces solutions, Honeywell développe plusieurs nouveaux produits incorporant un certain nombre de différentes technologies sans-fil, certains d'entre eux bien établis et d'autres très nouveaux. Le choix de technologie est un moyen de satisfaire les exigences clés des clients. Au sommet de la liste des exigences est la sécurité, le fiabilité, la gestion d’énergie, et l’ouverture.

Les Dispositifs de Terrain Nouvelle Génération

Honeywell planifie sa seconde génération de dispositifs sans-fil de terrain alimentés par batteries qui fonctionneront avec une durée de vie de 10 ans de la batterie pour la plupart des applications. Ces dispositifs fonctionneront avec une gestion de latence qui permet leur utilisation dans des boucles de régulation ou des applications de surveillance à grand vitesse. Ces dispositifs communiqueront directement avec une nouvelle infrastructure de terrain sans-fil alimentée par le réseau électrique. L'infrastructure peut être réduite à un seul nœud pour des applications de premier niveau, mais pourra former un réseau maillé au fur et à mesure que les installations se développeront. En plus des nouveaux dispositifs de terrain, l'infrastructure supportera des applications WLAN IEEE 802.11 et des clients mobiles tels que les ordinateurs portables et les IHMs mobiles. Une station de base mise à jour permettra à la nouvelle infrastructure de supporter les émetteurs existants sans-fil de Honeywell. Plusieurs options sans-fil seront disponibles selon l'infrastructure existante et les règlementations de spectre radio nationales.

Honeywell va promouvoir l'ouverture de sa technologie de dispositif de terrain à travers son programme existant PKS Advantage. Les entreprises membre de PKS Advantage comme Dresser, Endress + Hauser, Flowserve, Krohne et Yokogawa peuvent ajouter la seconde génération de la technologie de capteur radio Honeywell à leurs dispositifs de terrain avec l'aide d'un ensemble de spécialistes radio que Honeywell a enrôlés à cette fin, comprenant Aerocomm, Cambridge Consultants, Cirronet, LS Research et Omnex Control Systems.

Services de Positionnement

En plus des nouveaux dispositifs de terrain, Honeywell a souligné ses projets pour utiliser les services de positionnement en temps réel (RTLS) pour révolutionner une variété de pratiques d’exploitation de processus comme les opérations process, les réponses de sécurité et d'urgence, la gestion des actifs et les restructurations d'unité. Honeywell a offert une démonstration impressionnante de ces capabilités à HUG, avec une solution produit et un choix final de technologie en attente.

La démonstration RTLS de Honeywell présentait des flux continus de données RTLS et une visualisation d'information de positionnement en temps réel qui donne à réfléchir. Ces flux de données RTLS représentent une classe d'information temps réel de la fabrication complètement nouvelle. Cette information peut avoir de la valeur dans tous types d'opérations de fabrication (process, hybride ou discret) et dans presque n'importe quel processus de gestion. Si cette application pouvait être introduite économiquement dans le monde de la fabrication, elle deviendra une "prochaine grande chose" proverbiale. ARC attend que Honeywell avance sur son programme RTLS aussi rapidement que possible.

Standardisation à Travers ISA

Cette stratégie sans-fil a été un effort de collaboration parmi les unités d'entreprise multiples de Honeywell, y compris ses laboratoires de recherche. Mais le moyen clé pour conduire cette vision vers la normalisation sera l'organisme SP100.11 de l'ISA. Le mois prochain, Honeywell va proposer sa vision de façon plus détaillée au groupe de travail SP100.11 et espère obtenir que le plus possible de cette vision soit finalement voté dans ce document, qui n’en est qu’au début de son développement et ne sera pas finalisé avant 2008 au plus tôt. Ce groupe de travail SP100 est focalisé sur les applications sans-fil de la "classe 1 à la classe 5" qui englobent des applications de régulation en boucle fermée jusqu’à une surveillance simple utilisant une architecture unique. Considérant l'intention de Honeywell d’étendre le sans-fil au contrôle, tout en adressent les besoins généraux du sans-fil d'une installation industrielle, le groupe de travail SP100.11 est devenu le foyer principal du travail de Honeywell dans le SP100. Grâce à Honeywell, le groupe de travail a récemment acquis un facilitateur professionnel ayant une grande expérience dans le processus de normalisation IEEE 802.

Commentaires d'ARC

ARC retire de ce briefing est que Honeywell considère le sans-fil comme le plus grand et le plus important changement de technologie dans l'automation de process depuis que le microprocesseur a engendré le SNCC en 1975. L'entreprise n'adopte pas une approche incrémentale mais repense et reprend l’architecture de sa ligne de produit de réseau sans-fil en vue de prolonger son avance du marché pendant que la révolution sans-fil pénètre la fabrication process. Au-delà d’une question de dispositifs, d'infrastructure ou même d’applications sans-fil de terrain, Honeywell souhaite que sa stratégie sans-fil force une base de client qui ne prend pas de risque à changer ses processus de travail et d'entreprise. Honeywell pense que les fabricants sont prêts et partants pour adopter de tels changements s'ils sont confiants que les produits qu'ils déploient satisferont cet ensemble de demandes critiques.

Le niveau d'engagement à cette initiative montré par Honeywell est impressionnant. Clairement, l'entreprise est disposée à pousser l'enveloppe de la technologie disponible basée sur sa compréhension des demandes client. Honeywell se rend compte que le processus SP100 impliquera des compromis. Il y a un certain nombre de propositions en suspens devant le groupe de travail. Honeywell a été un apporteur actif important dans SP100 depuis sa formation, et sa stratégie sans-fil prouve que Honeywell a longtemps réfléchit sur la façon dont le sans-fil devrait être utilisé dans de futurs produits SNCC.

Quelques nouveaux aspects de la feuille de route sans-fil de Honeywell, en particulier les technologies de capteurs radio, qui ne sont pas normalisées jusqu'ici, seront reçus en tant que propositions controversées à moins que Honeywell inclue un projet pour les incorporer dans une future norme. L’IEEE 802 est le meilleur candidat pour l'accomplir puisque c'est la seule organisation focalisé sur la coexistence parmi les technologies à grand volume sans-fil qui partagent actuellement les bandes ISM sans licence , dont la plupart déjà définis par des normes 802 existant (telles que Wi-Fi, Bluetooth et ZigBee). En dépit de la polémique inévitable, il nous semble qu'aucune entreprise de processus d'automation n'a aujourd'hui des projets plus ambitieux ou plus concrets que Honeywell pour le futur du sans-fil.

Briefing : Développement du Projet de Gestion des Données Maîtres

Par Steve Banker

ARC lance un projet afin d'étudier la gestion des données maîtres (MDM). Dans ce cadre, nous sollicitons des briefings des fournisseurs de ces types de solutions.

L'idée derrière le MDM est que dans les grandes entreprises, beaucoup d'éléments de données maîtres sont dispersés parmi différentes instances d'ERP et beaucoup d'autres systèmes. Pourquoi le système Customer Relationship Management (CRM) indique que nous avons 80.000 clients et les systèmes comptables indiquent que nous avons 50.000? Quand les deux systèmes se mettent d'accord sur un client, pourquoi classent-ils les sièges sociaux dans deux villes différentes? Le but est de fusionner ces données disparates et souvent contradictoires dans une version unique de la vérité. En d'autres termes, c'est une solution au problème « garbage in, garbage out" à grande échelle. Le MDM est un ensemble d'outils, une philosophie, et idéalement une méthodologie de gouvernance continue des données.

Quand ARC parle de MDM comme technologie, nous parlons d'une solution "disponible immédiatement" qui supporte l'identification globale, l'enchaînement et la synchronisation de tous les éléments de données qui aident à expliquer pleinement:

• Actifs

• Clients

• Employés

• Produits

• Fournisseurs

La technologie MDM disponible combine un modèle logique de données avec des outils pour nettoyer, enrichir, et auditer les données et d'autres outils pour intégrer les données à partir de sources multiples et pour synchroniser ces données.

Nous avons discuté avec ObjectRiver, DataMirror, Nimaya, et Ariba cette semaine. Aucune de ces entreprises n’offre la couche logique de modèle de données MDM, mais tous ont offrent les outils nécessaires pour nettoyer les éléments de base MDM, intégrer les systèmes d’alimentation ou pour mieux utiliser la base de données MDM.

La façon dont certaines organisation aborde le MDM est de dépenser des millions de dollars et des années pour mettre en oeuvre un entrepôt géant de données qui servira de système d'enregistrement. Par exemple, quelques gouvernements d'état veulent un entrepôt de données autour du concept du "citoyen", où toutes les façons dont un citoyen interagit avec toutes les agences d'état pourraient être capturées et mises à jour avec la bonne hiérarchie de données, outils, et processus. La propriété intellectuelle du noyau d'ObjectRiver est un compilateur modèle qui prend le modèle de données généré par le produit de modélisation des données d'entreprise CA's ERwin (qui dans leur expérience est généralement utilisé dans des grands projets d'entrepôts de données) pour générer une infrastructure de base de données qui permet le développement d'applications Web sur les données maîtres. Ils soutiennent que leur produit élimine le code de cartographie des données requis pour créer un portail Web, une architecture orientée service (SOA) ou des services Web et pourrait économiser des mois sur un projet pour construire des applications transactionnelles de Web en temps réel sur le MDM.

Dans une plus vaste discussion MDM, Les responsables ObjectRiver ont fait quelques remarques intéressantes :

• Alors que les entreprises évoluent, elles auront besoin de nouveaux champs pour leur système MDM. La base de données MDM a une tendance de se déplacer graduellement hors champs. Les outils MDM devraient être flexibles.

• Vous ne pouvez pas vraiment obtenir une architecture orientée service (SOA) sans une philosophie MDM saine. Avoir un certain nombre de services et les orchestrer avec une logique indépendante n'est pas totalement possible si les données complètes sur lesquelles les services et les processus dépendent ne sont pas disponibles, à temps et propres.

• Les gestionnaires de base de données relationnelle peuvent créer des modèles de bases de données relationnelles qu'ils considèrent complets. Cependant, les architectes SOA ne croient pas que les données relationnelles SQL s’adaptent bien à l'architecture SOA. Les bases de données objet peuvent jouer un rôlepour résoudre ce problème.

Nimaya et DataMirror étaient des entreprises avec des outils pour des solutions "fédérées" MDM. En d'autres termes, un MDM ne doit pas être une base de données inclusive, mais peut être, ou inclure, un niveau métadonnées qui peut tirer des attributs désirés des données dans l'unique vue de la vérité. Il y a de bons arguments pour un système fédéré. Tout d’abord, les données peuvent être en temps réel en ne compteront pas sur des mises à jour batch. Comme les données sont plus fraîches, elles sont sans doute également plus propres. Ensuite, tous les éléments de données qui composent le "client" ou le "produit" ou d'autres " noms" de données centrales maîtres ne résident pas nécessairement dans l’entreprise. Par exemple, un hub du client MDM pourrait avoir besoin des données extérieures de D&B pour décider de la solvabilité d'un client, ou les données mises à jour sur le produit d'un fournisseur pourraient venir d'un hub de Synchronisation Globale des Données. En conclusion, ils soutiennent que ces bases de données toutes inclusives sont chères et demandent beaucoup de temps à construire.

Nimaya offre un outil de cartographie de modèle de données client qui est configuré pour inciter et alerter les décideurs quand quelque chose se produit - une occasion de vente ou trop à traiter, par exemple - ce qu'ils doivent savoir. Ces événements sont basés sur l'intégration MDM via des services Web SOA. Les utilisateurs peuvent consulter des vues de présentation qu'ils peuvent configurer grâce à ce que Nimaya déclare être un moteur de règles facile à utiliser semblable à ce que Salesforce.com offre. C'est une solution proche de temps réel où une vue d'ensemble présente des étiquettes qui permettent d’explorer vers le bas pour des vues plus profondes et plus granulaires. En cliquant une étiquette, une nouvelle vue apparaît et certaines données sont immédiatement affichées tandis que d'autres données apparaissent tandis que la vue est peuplé par les divers autres systèmes d'où il tire les données.

DataMirror offre une solution qui prend des données des systèmes source, en particulier des systèmes source fonctionnant sur iSeries, et les répliquent dans le hub MDM. À la différence de Nimaya, la solution de DataMirror n'est pas proche de temps réel, c’est un système en temps réel permanent. Le MDM ne doit pas demander aux systèmes source pour de nouvelles données pour être mis à jour, nous assure DataMirror.

Ariba est focalisé sur l’aptitude à faire une meilleure analyse des dépenses (noms de données "fournisseur", "produit") qui mène à une économie importante dans les achats. Mais seulement si les données sont propres. Ces données sont alors traitées à travers plusieurs moteurs (fournisseur, client, etc.) pour nettoyer, normaliser et enrichir les données. L'enrichissement s’effectue en récupérant les données des sources extérieures, comme la solvabilité fournisseur de D&B. Ariba est passé d’un mode de licence de ces outils à la vente de service d'abonnement de nettoyage et d’enrichissement des données. Cela part d’un raisonnement sain. Même si les outils sont bons, un certain pourcentage des données doit être étudié par les humains pour classification et nettoyage. Ils ont du personnel à Bangalore, en Inde qui peut le faire à un coût inférieur à ce qu’il serait en Amérique du Nord. Ensuite, le nettoyage et l'enrichissement des données ne devraient pas être un seul événement mais une activité continue. Ils nous indiquent un taux de renouvellement de 90 pour cent pour ce service. Au départ beaucoup de clients payent pour avoir leurs données maintenues propres pendant une année (ils font le nettoyage et l’enrichissement une fois par trimestre), mais après l'année initiale, beaucoup prennent des contrats de trois ans.

Un thème secondaire derrière la plupart des briefings est qu'une entreprise ne devrait pas faire le MDM en raison d'une croyance religieuse que les données devraient être bien organisées et nettoyées. Il serait très cher d'attaquer le problème de MDM d'un seul trait, et le ROI serait très douteux. Dans les prochaines semaines, nous discuterons comment d'autres fournisseurs de technologie et de sociétés de conseil s’attaquent à la Gestion de Données Maîtres.

Briefing: La Plateforme Adaptive d’Exécution des Opérations Industrielles d’Apriso et ses réalisations en Europe

Greg Gorbach and Valentijn de Leeuw

Apriso Corporation, société dont le siège est à Long Beach en Californie, a informé ARC Advisory Group sur deux sujets: leur Plateforme Adaptive d’Exécution des Opérations Industrielles et les déploiements à grande échelle de FlexNet en Europe.

Apriso opère dans neuf pays aux Amériques, en Europe et en Asie, et sert plus de 150 clients dans 39 pays avec plus de 500 installations sur cinq continents. Apriso a été parmi les leaders à fournir une plateforme dont le périmètre fonctionnel couvre tout le domaine des opérations industrielles. Leur plateforme et la suite d’applications FlexNet, facilite la production adaptive et collaborative en mettant à disposition une large palette de fonctionnalités pour les activités d’atelier de production et de logistique, s’intégrant avec les systèmes d’entreprise et d’optimisation de la chaine logistique, et permettant des adaptations de procédé ou de processus opérationnels à tout niveau. FlexNet complémente les systèmes d’entreprise comme les ERP, et améliore les performances de la production par la conduite, l’assistance, le suivi et le contrôle de la production en temps réel.

Les applications FlexNet incluent la gestion et exploitation de la production (CPM/MES - GPAO), la gestion des entrepôts (WMS), la gestion de la qualité (QMS), le suivi des ressources humaines, et la gestion de la maintenance (CMMS - GMAO). Ensemble, la plateforme, les applications et la gestion des processus (BPM) permettent de créer des solutions complémentaires des fonctionnalités existantes ou planifiées. FlexNet permet d’appliquer toutes les stratégies de déploiement adaptées aux besoins: par une mise en place complète des fonctionnalités, ou progressivement fonction par fonction, intégrée avec les applications existantes, par usine, par région ou plus globalement, en solution intégrée avec les systèmes d’entreprise de façon centralisée ou en local pour assurer l’autonomie et la disponibilité de la production.

Beaucoup de sociétés sont confrontées au défi de gérer et d’améliorer la performance opérationnelle dans des ateliers dispersés dans les régions proches ou lointaines dans le monde. La plateforme FlexNet donne la capacité de concevoir et mettre en œuvre des processus opérationnels, de façon globale et distribuée, tout en permettant l’adaptation individuelle aux besoins locaux. Cette approche reste compatible avec un support centralisé ou distribué. FlexNet permet d’utiliser différents fuseaux horaires, unités monétaires, langues, et exigences comptables tout en donnant une visibilité unifiée des données distribuées.

Apriso a montré sa capacité à servir efficacement une large gammes d’industries et de modèles de gestion de production, comme "production sur stock", "production sur commande", "configuration sur commande", "conception sur commande", pour grands et petits volumes, avec gammes de tailles variables et changements de produits à fréquences variables, dans des ateliers de tailles très différentes.

Les industriels et exploitants qui reconnaissent le besoin de devenir plus flexible ou agile et de gérer les performances dans un réseau de production distribué et diversifié, bénéficieront d’une Plateforme de Gestion Opérationnelle, et devraient considérer FlexNet.

Installations majeures de FlexNet en Europe

Apriso nous a informé des réalisations Européennes, en particulier les réalisations à grande échelle, qui sont une démonstration de la valeur qu‘apporte Apriso à ses clients. Un client Européen a plus de 70 installations de FlexNet au monde, à travers des divisions avec des activités très différentes. Saint-Gobain Sekurit, un des leaders de la production du verre automobile, a des installations sur 33 sites. Essilor, un producteur de verre optique, exécute un déploiement mondial, avec neuf installations effectuées, et un autre client Français pilote un programme de réalisation pour un périmètre de 23 sites au monde.

Apriso observe que l’Europe a un degré élevé de consolidation des versions d’ERP et rencontre souvent une seule installation par région (Europe, Amériques, etc.). De nombreux sites dépendent de ces installations dont la disponibilité est critique. Dans ces conditions, les sites acquièrent des systèmes d’exécution locale sur un serveur situé au niveau de l’usine, qui se synchronise avec l’ERP central. Deuxièmement, la pénétration des modules d’ERP pour la production est élevée en Europe. Souvent l’objectif est donc une rationalisation des multitudes de développements spécifiques et de solutions spécialisées. Dans la pratique les modules d’ERP ne correspondent pas toujours aux exigences industrielles spécifiques, manquent de standardisation eux aussi, et demandent souvent des efforts de maintenance importantes. Plus récemment des installations MES/CPM standardisées et adaptives, comme décrites plus haut, commencent à fournir les fonctionnalités attendues.

Les stratégies de réalisation varient beaucoup selon les besoins. Apriso explique que Saint-Gobain Sekurit, une filiale de Saint-Gobain, avec plus de 40 sites en Europe, déploie un système intégré ERP/MES avec des fonctionnalités communes à tout site, ou « core system ». La gestion du projet est également intégrée et les systèmes ERP et MES sont mis en fonction simultanément. Le gain par cette approche repose sur une conception rationnelle du systeme intégré, qui minimise les développements spécifiques, et des interfaces standardisées. Saint-Gobain Sekurit déploie les installations avec ses propres ressources, indiquant que FlexNet peut être mis en œuvre sans compétences hautement spécialisées.

Essilor de son côté, a une organisation de déploiement avec des centres régionaux, et réalise module par module, sur la base de besoins priorisés exprimés par la production. Les différentes applications sont capitalisées dans une bibliothèque, qui constitue progressivement le « core system » de l’entreprise. Essilor conçoit les applications et pilote le déploiement et a confié la configuration, l’exécution du déploiement et le support a une implantation délocalisée de Capgemini, ce qui donne une bonne indication sur la maturité de FlexNet.


 

Rapports de terrain